Résurgence, béton armé, encre de Chine, aluminium, dimensions variables, 2020.

    Il s’agit ici d’un projet de réalisation de sculptures pérennes en cours de production dans le jardin intérieur d’une résidence d’habitation du promoteur immobilier GGL-Hélénis à Castelnau le Lez.
   En visitant la résidence Island une chose m’est apparue importante dans l’architecture de ce lieu. Il me semble qu’il y existe une alliance entre une  minéralité brute et une maîtrise des lignes dessinant le bâtiment depuis l’extérieur et structurant le jardin intérieur. Ainsi mon intention est de créer plusieurs éperons rocheux (pyramides étroites à bases triangulaires) faits d’un béton teinté d’un anthracite sombre mais chaleureux, surmontés de pyramidions en aluminium poli. Directement à l’entrée du jardin une première pyramide (environ 1.25mx2.50m) accueille les occupants tandis que trois autres plus petites ponctuent l’espace jusqu’au bâtiment ouest.  Ce projet de sculpture est pensé comme une résurgence sauvage de béton, une anomalie minérale et fait office de balise dans le paysage.